Les Mardis de la gérontopsychiatrie

Isère Gérontologie s'associe aux Conseils Locaux de Santé Mentale (CLSM) de Grenoble et du Pays Voironnais ainsi qu'au Centre Hospitalier Alpes Isère pour mener une action régulière de sensibilisation et d'information sur le thème de la santé mentale chez le sujet âgé.


Mardi 2 octobre 2018 : la mise sous protection des personnes âgées présentant des troubles psychiatriques

Pour cette reprise des « midis-deux » des mardis de la gérontopsychiatrie du 2 octobre, nous avons choisi d’aborder la thématique des mesures de protections des personnes présentant des troubles psychiatriques.

 

Nous avons fait salle comble avec cette thématique passionnante. Deux invitées ont répondu présentes à notre invitation :

 

Mme SOURZAC juge des tutelles au TGI de Grenoble a pu distinguer les différentes mesures qui existent puis aborder l’aspect pratique de comment faire une demande de mise sous protection, de qui peut la faire et a pu donner son cadre de travail, ses limites et évoquer quelques raisons qui la poussent à prononcer ou non une mesure.

Mme LOPS, mandataire judiciaire au centre hospitalier Alpes Isere, a quant à elle souhaité illustrer ses propos par des vignettes cliniques qui ont permis de nourrir de nombreux échanges avec la salle et de mettre en évidence la complexité de certaines situations.

 

Elles ont toutes deux fait passer le message que si la mesure de protection permet souvent de débloquer des situations complexes, elle est trop souvent attendue comme la mesure qui règlera tous les problèmes, ce qui ne peut être le cas en terme de consentement à un nouveau cadre de vie par exemple ou bien dans la gestion des conflits familiaux.


C'était hier ...


Mardi de la gérontopsychiatrie du 5 juin 2018

Pour cette dernière session du cycle 2017 - 2018 des Mardi de la gérontopsychiatrie organisé par Isère Gérontologie, les Conseils Locaux de Santé Mentale (CLSM) de Grenoble et du Pays Voironnais et le Centre Hospitalier Alpes Isère, le thème était

 

Le refus de soins de l’âgé à domicile

 

C'est Marjolaine Ruynat, infirmière au sein de l'équipe mobile de psychiatrie du sujet âgé du CHAI, qui est venue nous parler du refus de soin au domicile. Thématique sur laquelle elle est régulièrement sollicitée dans sa pratique professionnelle.

 

Tout d'abord, notre invité du jour a pris le temps de nous exposer les éléments qui accompagnent souvent le refus de soin et ses enjeux, pour nous amener à un questionnement essentiel : "Peut-on faire un parcours de soin malgré le refus de soin ?"

 

Grâce à cette trame, elle nous questionne sur notre propre perception du soin et nous invite à avoir un nouveau regard sur ce terme. Elle a aussi pris le temps de souligner l’ambiguïté de cette situation qui se positionne parfois entre choix et liberté et qui bouscule souvent les enjeux des personnes aidées, mais aussi des professionnels car elle peut les mettre en difficulté dans leur pratique au quotidien.

 

Nous avons appris que le refus de soin pouvait prendre différentes formes selon le contexte. Il est le plus souvent partiel et se nourrit de la relation à l'autre, nous donne aussi des indices sur le processus de vieillissement de la personne et peut donc devenir un allié. Il est aussi déclenché par des déterminants (exemples : représentation négative du soin, une personne à qui on impose une décision, inadéquation entre la demande et les attentes...). Quoi qu'il en soit, le refus de soin reste une étape de vie dans un parcours quasiment obligatoire en lien avec la trajectoire individuelle.

 

Nous avons aussi abordé certaines conséquences qu'il peut engendrer comme l'impuissance, la remise en question ou encore la crainte de l'abandon de soin, en y apportant des éléments de réponse par l'intermédiaire des règles juridiques ou encore l'importance des directives anticipées.

 

Pour conclure, Marjolaine Ruynat nous invite à tendre vers une approche psycho-dynamique et collégiale face au refus de soin et à prendre en compte l'ensemble des paramètres de la situation pour avoir un point de vue global. Car le refus de soin n'est pas un point final, mais un point de départ qui nous aide à devenir un allié auprès de la personne tout au long de son accompagnement.


Mardi de la gérontopsychiatrie du 6 février 2018

 

La prise en charge des troubles psychiques du sujet âgé en milieu hospitalier :

l'exemple de l'unité spécialisée en gérontopsychiatrie de la clinique du Dauphiné

 

Par le Dr Giraud Baro, psychiatre, le Dr François Nerson, gériatre et Amandine Bossant, neuropsychologue 

Organisé par Isère Gérontologie, Centre Local de Santé Mentale de Grenoble, Centre Local de Santé Mentale du pays Voironnais, Centre Hospitalier Alpes Isère.

 

 

Souvenez-vous… En juin 2015, lors de la 3ème journée grenobloise de gérontopsychiatrie dédiée au thème de la crise, le Dr Giraud-Baro nous présentait le projet d'une unité d'hospitalisation complète en gérontopsychiatrie qui devait voir le jour à l'occasion du déménagement de la clinique du Couteau sur les hauteurs de Seyssins. Un an après, cette unité de 30 lits ouvrait enfin ses portes.

 

Désormais pleinement inscrite dans le paysage de la filière, cette offre de soins centrée sur la personne âgée propose une prise en charge pluridisiciplinaire, rééducative, positive et intégrative.

 

C'est toujours nombreux et attentif que le public est venu écouter la présentation à trois voix de cette activité spécialisée et innovante, ce mardi 6 février à l'EHPAD du Bois d'Artas. Les échanges se sont poursuivis autour d'un buffet aussi généreux que convivial. Preuve que les Mardis de la gérontopsychiatrie répondent à une réel besoin d'interconnaissance!


Mardi de la gérontopsychiatrie du 5 décembre 2017

Mardi 5 décembre 2017

de 12h00 à 14h00

A l'Ehpad du Bois d'Artas, 3 rue Augereau à Grenoble

 

 

Accompagner le handicap psychique en EHPAD :

L'exemple de la résidence d'accueil et de soins Le Perron

 

Par le Dr M. Daumet, médecin coordonnateur, K. Desavoye et E. Regeffe, cadres de santé Jardin Fleuri / Varjé, et M. Courtial  moniteur éducateur

Télécharger
Flyer du Mardi de la gérontopsychiatrie du 5 décembre 2017
affiche Mardis de la psychiatrie 2017 20
Document Adobe Acrobat 251.3 KB
Télécharger
Programme des mardi de la gérontopsychiatrie 2017 - 2018
( la rencontre qui devait avoir lieu le mardi 3 avril 2018 a été annulée)
Mardis de la gerontopsychiatrie 2017-201
Image JPG 456.8 KB

Mardi 6 juin 2017

 

Avant la trêve estivale des Mardis de la Gérontopsychiatrie, le public - toujours aussi nombreux – est venu entendre le docteur Clotilde Pasquier, responsable du pôle médical Voironnais au Centre Hospitalier Alpes-Isère, s’exprimer sur un sujet sensible, celui de l’hospitalisation des personnes âgées présentant des troubles psychiques.

 

Après un indispensable et bref exposé théorique, l’illustration de cas cliniques a permis de nourrir les échanges et de mettre en évidence la complexité de certaines situations. Un sujet passionnant qui mériterait sans doute un peu plus de temps pour être approfondi.

 

Toute l’équipe vous donne rendez-vous en septembre et vous réserve, à ce jour, la surprise de son programme.

Télécharger
Diapositives présentées par le Dr Clotilde PASQUIER
17-06-06-MARDIS-GERONTO.pdf
Document Adobe Acrobat 70.4 KB

Mardi 4 avril 2017

Pour la 3ème édition des Mardis de la gérontopsychiatrie, il a encore fallu pousser les murs tant la salle était pleine.

 

C’était le 4 avril 2017. Jour où le professeur Virginie Scolan nous a fait l’honneur d’être parmi nous, pour nous présenter le service de Médecine légale et sociale du CHU de Grenoble dont elle assure la responsabilité.

 

En moins d’une heure, l’activité de cette toute petite et récente équipe dans le paysage de la gérontopsychiatrie s’est dessinée de manière évidente.

 

Face aux situations les plus complexes et les plus précaires, avec peu de lits et peu de moyens, le service de médecine sociale réalise un énorme travail d’accompagnement permettant de favoriser les sorties d’hôpital et de nombreux retours à domicile. Efforts qui ont d’ailleurs été salués par le directeur de la plateforme Coordination Proximité Santé.

 

Les échanges animés avec la salle montrent une fois de plus la nécessité de se réunir pour mieux se connaître et mieux travailler ensemble.

 

Pour ceux qui n’ont pas pu être présents, le diaporama de la séance est disponible ci-dessous.

 

Nous profitons de ces quelques lignes pour remercier à nouveau Mr Boffelli, directeur de l’EHPAD du Bois d’Artas pour le prêt de salle, ainsi qu’Isère Gérontologie, la ville de Grenoble et le Centre Hospitalier Alpes-Isère qui veillent à la pérennisation de ces rencontres bi-mensuelles.

 

Nous vous attendons tout aussi nombreux le 6 juin en présence du docteur Clotilde Pasquier pour aborder un sujet sensible : Hospitaliser ou ne pas hospitaliser une personne présentant des troubles psychiques ?

 

Télécharger
Diapos Pr Virginie Scolan
DIAPOS-Mardi-Gérontopsy-17-04-04.pdf
Document Adobe Acrobat 202.6 KB

Mardi 7 février 2017

 

Pour sa deuxième édition, Les Mardis de la Gérontopsychiatrie a fait salle comble. Ce 7 février 2017, pas moins de 70 personnes étaient là pour entendre le Dr Lora Cohen, psychiatre exerçant au CHU Grenoble Alpes, parler de cette discipline médicale si méconnue et dresser une vue d'ensemble des ressources disponibles en neurologie, gériatrie et gérontopsychiatrie au sein du CHU.

 

Vignettes cliniques à l'appui, le Dr Cohen a su finement illustrer le propos et ouvrir le débat sur la complexité de la prise en charge du sujet âgé en santé mentale. Gageons que les prochaines rencontres seront attendues avec impatience pour approfondir encore les connaissances de chacun.

 

Nous remercions vivement le Centre Hospitalier Alpes Isère pour le buffet offert ce jour-là, Monsieur Boffelli, directeur de l'EHPAD du Bois d'Artas, ainsi que les organisatrices.

 

Télécharger
Diaporama présenté par le Dr Lora Cohen
Qu’est-ce que la GérontoPsychiatrie.pdf
Document Adobe Acrobat 251.1 KB

Mardi 6 décembre 2016

Le premier "midi-deux" des Mardis de la gérontopsychiatrie a réuni ce 6 décembre un grand nombre de professionnels, mais aussi des bénévoles et des usagers en santé mentale.

Ce temps de rencontre très attendu, soutenu par la Ville et le CCAS de Grenoble, ainsi que par le Centre Hospitalier Alpes Isère (CHAI), a pour objectif d'améliorer la lisibilité des ressources disponibles sur le bassin grenoblois dans le champ de la santé mentale du sujet âgé et d'apporter des connaissances théoriques et pratiques sur des aspects plus spécifiques dans ce domaine.

Le regard panoramique et prospectif de Michel Saby, directeur adjoint au CHAI ainsi que l'expérience de terrain du Dr Anne Claustre, gériatre au sein du même hôpital, ont permis de poser les jalons de l'organisation du parcours de soin pour les personnes âgées en psychiatrie sur les territoires desservis par le CHAI.

En attendant la prochaine rencontre prévue en février, nous invitons ceux et celles qui n'ont pas pu venir ce mois-ci à prendre connaissance des diapositives présentées.

Télécharger
Les Mardis de la gérontopsychiatrie
Diapositives présentées par Michel Saby.
DIAPO-MARDI-GERONTO.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

 Nous tenons également à remercier la Ville de Grenoble pour le généreux buffet offert pour l'occasion et M. Boffelli, directeur de l'EHPAD du Bois d'Artas, pour le chaleureux accueil réservé à tous les participants. Une belle preuve de rapprochement entre acteurs médico-sociaux, sociaux et du sanitaire permettant de construire une culture gérontologique partagée, voeu cher à notre association !